Onduleur (UPS) Liebert® APS™ 5-20 kVA

APS_Family_AllUnits_01

L'onduleur (UPS) Liebert APS veille à la disponibilité de vos systèmes informatiques clés en cas de problème. Grâce à lui, vous pourrez continuer de mener vos activités même en cas de perturbations, de variations et même de coupures de courant.


L'onduleur (UPS) Liebert APS s'adapte efficacement et rapidement aux besoins de vos utilisateurs et aux ressources électriques qu'exige votre entreprise pour correctement travailler. Cet onduleur offre une puissance à la demande grâce à ses modules principaux FlexPower : vous pouvez choisir la capacité qui vous convient, jusqu'à 20 kVA, par incréments de 5 kVA/4,5 kW.

Pour connaître les prix et la disponibilité de nos produits, demandez un devis  ou appelez le 1.888.264.9784.


  • Véritable onduleur double conversion en ligne
  • Modèles avec ou sans transformateur
  • Modules de batterie et de capacité échangeables à chaud, par l'utilisateur
  • Redondance interne (N+2/20 kVA)

Faible coût total de propriété

  • Le plus efficace du marché : efficacité de 92 % pour les systèmes sans transformateur, de 89,9 % pour ceux équipés d'un transformateur. Protégez ainsi votre investissement sans gaspiller d'énergie.
  • Une évolutivité qui vous permet d'ajouter des modules de capacité ou de batterie selon vos besoins, et à prix raisonnable.
  • Des modules de puissance, de commande et de batterie que peut installer l'utilisateur, pour vous aider à réduire vos frais de maintenance.
  • Un programme de garantie d'usine sans tracas pour la réparation ou le remplacement de votre onduleur (UPS) Liebert APS.
  • La redondance modulaire vous évite d'avoir à planifier et acheter des armoires supplémentaires.
  • Les unités sont expédiées préconfigurées et testées pour réduire les délais, et donc les frais, d'installation. Vous n'avez pas à effectuer de montage sur site.
  • Tout ce dont vous avez besoin pour travailler efficacement est réuni dans un seul et même ensemble : modules d'alimentation, batteries, dispositif de dérivation pour maintenance et dispositifs de distribution dans une seule armoire compacte.
  • Supervision intégrale des batteries avec recharge à compensation de température pour prolonger leur durée de vie et réduire les frais de remplacement.

Fiabilité et fonctionnalité

  • La capacité de redondance interne (N+2/20 kVA) est un gage de fiabilité et apporte plusieurs couches de protection de l'alimentation.
  • Aucun point de panne unique : la redondance du système complet permet de prendre en charge la charge critique sur une alimentation conditionnée en cas de panne d'un des composants.
  • Le design configurable vous permet de personnaliser l'onduleur (UPS) Liebert APS en fonction de la capacité et du degré de redondance dont vous avez besoin.
  • Le système est insensible aux défaillances : les modules d'alimentation, de batterie et de commande se déconnectent automatiquement en cas de problème, sans mettre en péril l'intégrité du système.
  • L'excellente tolérance à la surcharge permet de fournir une alimentation conditionnée en cas de pics temporaires, sans transfert ni dérivation d'alimentation.
  • Les dispositifs de dérivation au niveau du châssis et de dérivation pour maintenance, à connexion enroulée et avec commande indépendante dans un ensemble séparé offrent une plus grande fiabilité et assurent une meilleure disponibilité.

Flexibilité

  • La capacité à la demande des modules principaux FlexPower™ vous permet de choisir la puissance qui vous convient, par incréments de 5 kVA/4,5 kW et sans interruption.
  • Une plus grande puissance réelle : le facteur de puissance de 0,9 apporte une plus grande puissance réelle pour gérer la charge informatique que toute autre solution de cette gamme.
  • Modèles avec/sans isolation pour vous offrir la solution idéale pour la protection de votre alimentation.
  • Les POD de distribution intégrée permettent de choisir parmi différentes options de distribution en fonction des besoins de vos applications.
  • La connectivité Trellis™ assure une parfaite intégration de l'onduleur (UPS) Liebert APS à cette solution d'optimisation en temps réel du data center.
  • Trois ports Liebert IntelliSlot®  garantissent l'intégration et les communications avec différentes solutions de gestion d'infrastructure pour optimiser l'alimentation et la rendre plus transparente.
  • Des armoires de batteries externes en option permettent d'allonger l'autonomie en cas de panne longue.
  • La souplesse d'installation : sur faux-plancher, sol normal ou en baies (racks).
  • Une large gamme de tensions d'alimentation pour réduire les transferts aux batteries et augmenter leur durée de vie ; le transfert de ligne basse tension peut descendre jusqu'à 110 V.
  • Une grande diversité d'applications, avec une installation possible sur faux-plancher, sol traditionnel ou en baies (racks)

Des dispositifs parfaits pour...

  • Les data centers de petite et moyenne tailles
  • Les locaux de réseau
  • Les applications de VoIP

Liebert® APS

SPÉCIFICATIONS TYPES
pour un 5-20 kVA (200-240 V ; 200/100-240/120 V)
Système d'alimentation électrique sans interruption (UPS) monophasé

1.0 GÉNÉRALITÉS

1.1           RÉSUMÉ

Voici une description de l'onduleur (UPS) Liebert APS, un système d'alimentation électrique sans interruption modulaire pour stations de travail, serveurs, réseaux, télécoms et autres applications d'équipements électroniques sensibles. Vous découvrirez les caractéristiques électriques et mécaniques de l'appareil, ainsi que tous les paramètres de ce système à semi-conducteurs, monophasé et à usage continu. Le système d'alimentation électrique sans interruption auquel nous nous référons ci-après sous l'appellation « onduleur (UPS) » est conçu pour fournir une alimentation CA de grande qualité.

1.2           NORMES

L'onduleur (UPS) est fabriqué dans le respect des sections applicables des documents suivants (versions les plus récentes). En cas de conflit entre ces documents et les déclarations de la présente documentation, ces dernières prévalent.

  • Norme UL 1778 4ème édition
  • CSA 22.2, nº 107.1
  • IEC/EN/AS 62040-1 :2008
  • FCC partie 15, sous-partie B, classe A
  • IEC/EN/AS 62040-2 catégorie 2
  • CISPR22 classe A
  • IEEE C62.41, catégorie A niveau 3
  • IEC/EN/AS 61000-4-2, 3, 4, 5, 6
  • Code national de l'électricité (NFPA 70)
  • NEMA PE-l
  • OSHA
  • ASME
  • ISTA-1A / 1B / 1E
  • WEEE
  • RoHS2 (6 par 6)
  • Conforme REACH
  • La classification de l'onduleur (UPS) conformément à la norme IEC EN 62040-3 devrait être                 VFI-SS-111   


1.3                     DESCRIPTION DU SYSTÈME

1.3.1        Généralités

L'onduleur (UPS) Liebert APS doit comporter un nombre suffisant de modules de puissance et/ou redondants. Tous les modules doivent pouvoir fonctionner en même temps et se répartir la charge. Dans un système non redondant, tous les modules de l'onduleur (UPS) doivent être en mesure d'assurer la charge nominale complète. En cas de dysfonctionnement d'un module, la charge doit être immédiatement transférée vers la ligne de dérivation. Si un module de batterie tombe en panne, il doit pouvoir être isolé du système, ce qui réduirait d'autant le temps de sauvegarde. En mode redondant, l'onduleur (UPS) doit disposer d'au moins un module de plus que ceux nécessaires pour fournir la charge nominale complète. En cas de panne d'un module, celui-ci doit être isolé du système et le ou les autres modules doivent être capables de supporter la charge. Il doit être possible de remplacer un module sans perturber la charge.

1.3.2                  Modes de fonctionnement

L'onduleur (UPS) doit pouvoir fonctionner comme un véritable système en ligne dans les modes suivants :

A.    Normal. L'onduleur (UPS) doit être capable de fournir la charge CA critique en continu. Les redresseurs de module d'alimentation tirent l'énergie d'une source CA secteur et alimentent l'onduleur en CC régulé. L'onduleur du module génère un CA précis pour, à son tour, alimenter les équipements connectés. Le chargeur de batteries doit se trouver dans le module d'alimentation et assurer la charge tampon des batteries de l'onduleur (UPS) ; en outre, le module chargeur en option doit également permettre de raccourcir le temps de recharge pour les applications de sauvegarde longue durée.

B.     Sauvegarde. En cas de coupure du CA secteur, la charge CA critique doit être fournie par l'onduleur, depuis ses batteries. Au moment de la panne ou de la restauration du CA secteur, la charge critique ne doit souffrir aucune interruption d'alimentation.

C.     Recharge. Après restauration du CA secteur (suite à une coupure), le convertisseur d'entrée doit automatiquement redémarrer et continuer d'alimenter l'onduleur. De même, le chargeur de batteries doit commencer de recharger les batteries du système.

D.    Redémarrage automatique. Après restauration du CA secteur suite à une coupure et au déchargement complet des batteries, l'onduleur doit automatiquement redémarrer et continuer d'alimenter la charge critique. De même, le chargeur de batteries doit commencer de recharger les batteries automatiquement. Cette fonctionnalité doit être activée en usine, l'utilisateur devant être en mesure de la désactiver par la suite. L'utilisateur doit pouvoir programmer deux délais de redémarrage automatique :

·        en fonction du niveau de charge des batteries,

·        sur compte à rebours.

E.     Dérivation. La dérivation doit fournir un chemin d'alimentation alternatif de la charge critique. Cette fonctionnalité doit pouvoir être automatique ou manuelle :

·        Automatique : en cas de panne interne ou de dépassement de la charge maximale de l'onduleur, celui-ci doit effectuer un transfert automatique de la charge CA critique vers la source de dérivation.

·        Manuelle : si l'onduleur (UPS) doit être débranché pour maintenance ou réparation, l'activation manuelle de la dérivation doit entraîner un transfert immédiat de la charge CA critique de l'onduleur vers la source de dérivation.

1.3.3        Performances

1.3.3.1 Système

A.    Configuration. Les onduleurs (UPS) doivent être configurés ou mis à niveau comme suit : (choisissez-en un)

Systèmes sans transformateur 15 kVA avec châssis 10 baies

  • Systèmes 5 kVA non redondants à 5 kVA redondants ou à 10/15 kVA non redondants ou redondants
  • Systèmes 10 kVA non redondants à 10 kVA redondants ou à 15 kVA non redondants ou redondants
  • Systèmes 15 kVA non redondants à 15 kVA redondants

Systèmes avec transformateur 15 kVA et châssis 12 baies

  • Systèmes 5 kVA non redondants à 5 kVA redondants ou à 10/1 kVA non redondants ou redondants
  • Systèmes 10 kVA non redondants à 10 kVA redondants ou à 15 kVA non redondants ou redondants
  • Systèmes 15 kVA non redondants à 15 kVA redondants

Systèmes sans transformateur 20 kVA avec châssis 16 baies

  • Systèmes 5 kVA non redondants à 5 kVA redondants ou à 10, 15 ou 20 kVA non redondants ou redondants
  • Systèmes 10 kVA non redondants à 10 kVA redondants ou à 15/20 kVA non redondants ou redondants
  • Systèmes 15 kVA non redondants à 15 kVA redondants ou à 20 kVA non redondants ou redondants
  • Systèmes 20 kVA non redondants à 2 kVA redondants

Systèmes avec transformateur 20 kVA et châssis 16 baies

  • Systèmes 5 kVA non redondants à 5 kVA redondants ou à 10, 15 ou 20 kVA non redondants ou redondants
  • Systèmes 10 kVA non redondants à 10 kVA redondants ou à 15/20 kVA non redondants ou redondants
  • Systèmes 15 kVA non redondants à 15 kVA redondants ou à 20 kVA non redondants ou redondants
  • Systèmes 20 kVA non redondants à 20 kVA redondants

B.     Isolation (systèmes avec transformateur uniquement)

Une isolation entre l'entrée et la sortie doit être prévue, via le transformateur de sortie, et ce quel que soit le mode de fonctionnement. (Onduleur ou dérivation.)

C.    Arrêt à distance

L'onduleur (UPS) doit permettre un arrêt à distance, compatible avec les systèmes normalement ouverts (NO) et normalement fermés (NF).

1.3.3.2 Entrées CA vers l'onduleur

A.    Configuration de la tension : (choisissez-en une)

  • Tension nominale 200, 208, 220, 230, 240 VCA monophasée à deux fils plus terre (phase+phase+terre ou phase+neutre+terre). (En choisir une pour l'un des châssis susmentionnés.)
  • Tension nominale 200/100, 208/120, 220/110, 230/115, 240/120 VCA monophasée, 3 fils plus terre (phase+phase+neutre+terre). (En choisir une pour les châssis sans transformateur susmentionnés.)


La plage de tensions de fonctionnement doit être variable, en fonction des pourcentages de charge de sortie, comme suit :

% charge onduleur

Limite basse

Limite haute

>100 %

170±5

280±5

90~100 %

160±5~170±5

70~90 %

140±5~160±5

50~70 %

120±5~140±5

&0~50 %

120±5

B.     Fréquence : 40 à 70 Hz.

C.    Distorsion en courant d'entrée : 5 % THD (distorsion harmonique totale) maximum à pleine charge.

D.    Facteur de puissance en entrée : 0,99 en retard à 100% de la charge nominale.

E.     Courant d'appel : 150 % du courant d'entrée à pleine charge max. pour 3 cycles.

F.     Protection contre les surtensions : Supporte des surtensions en entrée sans dommage selon la norme IEEE C62.41, catégorie A, niveau 3 et la norme IEC/EN/AS 61000-4-2, 3, 4, 5, 6 catégorie 2, tableau 6.



1.3.3.3       Sortie CA

A.    Configuration de la tension : (choisissez-en une)

  • Tension nominale 200, 208, 220, 230, 240 VCA monophasée à deux fils plus terre (phase+phase+terre ou phase+neutre+terre). (En choisir une pour l'un des châssis sans transformateur susmentionnés.)
  • Tension nominale 200/100, 208/120, 220/110, 230/115, 240/120 VCA monophasée, 3 fils plus terre (phase+phase+neutre+terre). (En choisir une pour l'un des châssis susmentionnés.)

La tension de sortie doit pouvoir être configurée sur site.

B.     Régulation de tension : ± 3 % en régime stabilisé.

C.    Régulation de fréquence : 50 ou 60 Hz, ± 0,2 Hz.

D.    Vitesse de variation de fréquence : 0,3 Hz par seconde maximum.

E.     Variation de fréquence avec synchronisation (dérivation) : ± 3,5 Hz.

F.     (Choisir pour les systèmes sans transformateur.)

Distorsion en courant d'entrée : 3 % de distorsion harmonique totale (THD) max. à 100 % de charge linéaire ; 5 % à 100 % de charge non linéaire avec rapport de facteur de crête de 3:1.

(Choisir pour les systèmes avec transformateur.)

Distorsion en courant d'entrée : 3 % de distorsion harmonique totale (THD) max. à 100 % de charge linéaire ; 7 % à 100 % de charge non linéaire avec rapport de facteur de crête de 3:1.

G.    Plage de facteurs de puissance : 0,65 en retard à 0,90 en avance.

H.    Puissance nominale de sortie : puissance kVA nominale à : facteur de puissance de 0,9 en retard.

I.      Capacité de surcharge : >100 % - 104 % indéfiniment, 105 % - 130 % pendant 1 minute, 131 % - 150 % pendant 10 secondes, 151 % - 200 % pendant 1 seconde, >201 % pendant 250 ms. La charge doit être transférée par dérivation en cas de dépassement de l'une de ces conditions. Tout court-circuit doit immédiatement entraîner l'arrêt du système.

J.      Réponse aux tensions transitoires : ± 7 % maximum pour toute charge définie à 100 % de la capacité nominale de l'onduleur (UPS).

K.    Durée de rétablissement : Dans les 1 % de la tension nominale en régime stabilisé, moins de 60 millisecondes.

1.3.3.4       Batteries

A.    Batterie interne : La batterie doit être du type VRLA (Valve Regulated Lead Acid), soit une batterie au plomb étanche. Des batteries à combustion lente doivent être prévues pour que l'onduleur (UPS) puisse être installé dans une salle informatique, conformément aux normes UL 1778 et NFPA70.

B.     Temps de disponibilité : (avec une température ambiante de 20 à 25 °C [68 et 77 °F]). L'onduleur (UPS) doit contenir un système de batteries internes capable de soutenir 100 % de la charge pendant 5 minutes, avec un même nombre de modules et de batteries en chaîne. L'onduleur (UPS) doit pouvoir accueillir des modules de batteries supplémentaires, en interne, le cas échéant. L'onduleur (UPS) doit également interagir avec une armoire de batteries externes pour multiplier le temps de disponibilité.

C.    Recharge des batteries : Pour prolonger leur durée de vie, l'onduleur (UPS) doit contenir un chargeur de batteries à compensation thermique. Lorsqu'un même nombre de modules d'alimentation et de batteries en chaîne sont montés, le chargeur de batteries doit être en mesure de recharger une batterie entièrement déchargée à 90 % de sa capacité en 5 heures avec la tension d'entrée nominale et une température ambiante nominale. Un module de chargeur en option doit être disponible pour accélérer les temps de recharge des systèmes devant fonctionner plus longtemps.



1.4           CONDITIONS ENVIRONNEMENTALES

A.    Température ambiante

  • En fonctionnement : onduleur de 0 à 40 °C [32 à 104 °F] ; batterie de 20 à 25 °C [68 à 77 °F] pour des performances optimales.
  • Stockage : onduleur de -20 à +60 °C [-41 à +140 °F] ; batterie de -20 à +25 °C [-4 à +77 °F] pour un maximum de 6 mois.

B.     Humidité relative

  • En fonctionnement : 0 à 95 % sans condensation.
  • Stockage : 0 à 95 % sans condensation.

C.    Altitude

  • En fonctionnement : jusqu'à 3 000 mètres (10 000 pieds). À plus haute altitude, la plage de températures de fonctionnement doit être réduite ou le système déclassé.
  • Stockage : jusqu'à 10 000 mètres (30 000 pieds).

D.    Bruit

Le bruit généré par l'onduleur (UPS) en fonctionnement normal ne doit pas dépasser 55 dBA pour une charge en sortie de <0 à 50 % ; 65 dBA pour une charge en sortie de 51 à 100 %, mesurés à 1 mètre de la surface de l'onduleur (UPS)

E.     Décharge électrostatique

L'onduleur (UPS) doit être en mesure de supporter une décharge électrostatique de 8 kV (air) et de 4 kV (contact) sans s'endommager ni compromettre la charge critique. Ces limites doivent être conformes à la norme IEC 62040-4-2 2ème édition, catégorie 2, tableau 6 et à la norme IEC 61000-4-2.

1.5           DOCUMENTATION UTILISATEUR

L'onduleur doit être fourni avec un (1) exemplaire du manuel d'utilisation. Ce type de manuel doit inclure les instructions d'installation illustrées, une description fonctionnelle de l'équipement avec des schémas des blocs, des consignes de sécurité, des illustrations, des procédures d'utilisation pas à pas, une aide à la recherche de panne et des consignes pour la maintenance de routine.

1.6                     GARANTIE

Le fabricant de l'onduleur (UPS) doit prémunir l'onduleur (UPS) contre tout défaut de conception et de matériaux pour une durée de deux (2) ans. Cette garantie doit couvrir toutes les pièces pendant deux (2) ans et les interventions sur site pendant quatre-vingt-dix (90) jours. Après une mise en service par les services de Liebert, la garantie doit couvrir toutes les pièces et les interventions sur site pour une durée de deux (2) ans. Des offres de contrats de maintenance doivent également être proposées.

1.7           ASSURANCE QUALITÉ

1.7.1                  Qualifications du fabricant

Le fabricant doit pouvoir démontrer une expérience d'au moins 30 ans dans la conception, la fabrication et le test d'onduleurs à semi-conducteurs.

1.7.2                  Contrôle en usine

Avant expédition, le fabricant doit contrôler la totalité du système configuré pour confirmer qu'il respecte le cahier des charges. Ces contrôles doivent inclure des tests de recharge et de décharge en fonctionnement de la batterie interne pour confirmer les performances nominales.


2.0  PRODUIT

2.1                     FABRICATION

Tous les matériaux et composants de l'onduleur (UPS) doivent être neufs, de fabrication récente et ne jamais avoir été utilisés, sauf pour le contrôle en usine. L'onduleur (UPS) doit être fabriqué à partir de sous-assemblages remplaçables. Tous les dispositifs électroniques actifs doivent être à semi-conducteurs.

2.1.1                  Câblage

Les méthodes de câblage, leurs matériaux et le codage doivent se faire conformément aux exigences du Code national de l'électricité (NFPA 70) et des autres codes et normes applicables.

2.1.2                  Armoire

L'onduleur (UPS) se compose de : un module d'alimentation, un module de batterie, un module de commande, un module d'interconnexion et un module d'interface utilisateur, le tout hébergé dans une armoire indépendante et autonome respectant les exigences IP20. Le système de l'onduleur (UPS) doit être conçu de manière à ce que les modules de batterie puissent être installés dans n’importe quelle baie de l'armoire et les modules d'alimentation dans n'importe quelle baie de la partie haute de l'armoire. L'armoire de l'onduleur (UPS) doit être propre, conditionnée et peinte dans la couleur standard du fabricant. Des roulettes et pieds réglables doivent être prévus.

Les dimensions de l'armoire de l'UPS ne doivent pas dépasser (en choisir une) :

Systèmes sans transformateur 15 kVA avec châssis 10 baies

Largeur x Profondeur x Hauteur : 440 x 800 x 695 mm (17 x 32 x 27 po)

Systèmes avec transformateur 15 kVA et châssis 12 baies

Largeur x Profondeur x Hauteur : 440 x 800 x 1 060 mm (17 x 32 x 42 po)

Systèmes sans transformateur 20 kVA avec châssis 16 baies

Largeur x Profondeur x Hauteur : 440 x 850 x 970 mm (17 x 34 x 38 po)

Systèmes avec transformateur 20 kVA et châssis 16 baies

Largeur x Profondeur x Hauteur : 440 x 850 x 1 240 mm (17 x 34 x 49 po)

En outre, les systèmes sans transformateur de 15 et 20 kVA et les systèmes avec transformateur de 15 kVA doivent pouvoir être installés dans une armoire quatre montants standard de 600 mm (24 po) de large, avec un kit de montage en rack en option.

2.1.3                  Refroidissement

L'onduleur (UPS) doit être refroidi par air à l'aide de ventilateurs intégrés. La prise d'air doit se trouver à l'avant et l'évacuation à l'arrière de l'unité. La prise d'air doit être équipée de filtres PPI 30.


2.2           COMPOSANTS

2.2.1                  Convertisseur d'entrée

A.    Généralités

L'alimentation CA doit être convertie en sortie CC régulée par le convertisseur d'entrée pour fournir une alimentation CC à l'onduleur. Le convertisseur d'entrée doit assurer un facteur de puissance en entrée et une correction de distorsion de courant en entrée.

B.     Limite de courant d'alimentation CA

Le convertisseur d'entrée doit être fourni avec une protection contre les surcharges de courant (entrée CA).

C.    Protection en entrée

L'onduleur (UPS) doit intégrer une protection contre les sous-tensions, les surintensités et les surtensions, y compris contre les microsurtensions introduites sur la source CA principale et la source en dérivation. L'onduleur (UPS) doit pouvoir supporter des surtensions en entrée sans dommage selon la norme IEEE C62.41, catégorie A, niveau 3 et la norme IEC/EN/AS 61000-4-2, 3, 4, 5, 6 catégorie 2, tableau 6. L'armoire de l'onduleur (UPS) doit contenir un disjoncteur en entrée adapté pour fournir une charge nominale complète et recharger la batterie en même temps.

D.    Recharge des batteries

Pour prolonger sa durée de vie, l'onduleur (UPS) doit contenir un chargeur de batteries à compensation thermique. Lorsqu'un même nombre de modules d'alimentation et de batteries en chaîne sont montés, le chargeur de batteries doit être en mesure de recharger les batteries à 90 % de leur capacité en 5 heures avec la tension d'entrée nominale et une température ambiante nominale.

E.     Filtre de sortie du chargeur

Le chargeur de batteries doit être muni d'un filtre de sortie pour limiter les ondulations de courant sur les batteries.

2.2.2                  Onduleur

A.    Généralités

L'onduleur doit convertir l'alimentation CC sortant du convertisseur d'entrée ou de la batterie en une tension CA sinusoïdale régulée précise pour alimenter la charge CA critique.

B.     Surcharge

L'onduleur doit être capable de fournir un courant et une tension pour les surcharges dépassant 100 % et pouvant atteindre jusqu'à 200 % du courant de pleine charge. Un indicateur visuel et une alarme sonore doivent indiquer le fonctionnement en surcharge. Pour des courants plus importants ou des durées plus longues, l'onduleur doit être muni d'une protection électronique à limitation de courant afin qu'aucun composant ne soit endommagé. L'onduleur doit être autoprotégé contre l'amplitude de la surcharge de la sortie branchée. La logique de commande de l'onduleur doit pouvoir détecter et débrancher l'onduleur de la charge CA critique sans fusible de protection. La charge doit être transférée en dérivation lorsque l'une des conditions susmentionnées est dépassée.

C.    Alarme de charge maximale

L'utilisateur doit pouvoir définir le point de déclenchement de l’alarme à une valeur inférieure à 100 % de la charge nominale afin qu'elle se déclenche avant que l'onduleur (UPS) n'entre en surcharge ou ne perde ses capacités de redondance.         

D.    Fréquence de sortie

La fréquence de sortie de l'onduleur doit être contrôlée par un oscillateur. Celui-ci doit pouvoir maintenir la fréquence de sortie de l'onduleur à ± 0,2 Hz en régime stabilisé et en transitoire. L'onduleur doit surveiller la dérivation en permanence pour veiller à ce que la source de dérivation maintienne sa fréquence dans la plage de synchronisation choisie par l'utilisateur. Si la source de dérivation ne reste pas dans cette plage, l'onduleur doit revenir à l'oscillateur interne.

E.     Protection en sortie

L'onduleur (UPS) doit utiliser un dispositif électronique de limitation de courant.

F.     Protection contre les décharges excessives

Pour éviter que les batteries ne s'endommagent par une décharge excessive, la logique de commande de l'onduleur (UPS) doit pouvoir contrôler un point de consigne de tension d'arrêt. Ce point doit être fonction du taux de décharge.

2.2.3                            Affichage et commandes

A.    Généralités

Le panneau avant doit être équipé de plusieurs LED d'état, d'interrupteurs et d'un écran d'affichage LCD par matrice de points de 320x240 pour afficher les informations complémentaires de configuration et d'alarme. Cet affichage doit indiquer par des LED les éléments suivants :

  • Entrée CA
  • Sur batterie
  • Charge active/inactive
  • Onduleur actif
  • En dérivation

L'indicateur de défaut de l'onduleur (UPS) doit s'accompagner d'indicateurs supplémentaires et d'alarmes sonores pour signaler à l'utilisateur tout défaut. Les LED de défaut doivent être de couleur rouge.

  • Remplacer le module de batterie
  •  Remplacer le module d'alimentation
  • Remplacer le module de commande
  • En dérivation
  • Batterie faible
  • Attention surchauffe
  • Arrêt de l'onduleur

En cas de défaut, l'onduleur (UPS) doit tenter de maintenir l'alimentation conditionnée de la charge ou au moins effectuer un transfert en dérivation.

Chaque module doit pouvoir également signaler un défaut et s'il doit être remplacé.

En plus des indicateurs de défaut visuels, l'onduleur (UPS) doit également enregistrer les défauts dans un journal d'événements. Le journal d'une unité standard doit pouvoir consigner jusqu'à 1 024 défauts, après quoi les nouveaux défauts écraseront les plus anciens. L'utilisateur doit pouvoir accéder à ce journal par le biais de l'écran LCD. Chaque alarme ou événement consigné dans le journal doit porter la date et l'heure.

B.     Alarmes sonores

Le volume des alarmes sonores doit être de 65 dBA minimum à un mètre (trois pieds). Une alarme sonore doit s'accompagner d'une indication sur l'écran LCD ou par LED afin de signaler un changement d'état de l'onduleur.

Les alarmes sonores doivent signaler toute perte du secteur, la faible charge de la batterie (en fonctionnement sur batterie) et tout autre état important. Pour toutes les conditions d'alarme, l'utilisateur doit regarder l'écran pour déterminer la cause de l'erreur/alarme. Toutes les alarmes doivent sonner en continu jusqu'à ce que l'état initial soit rétabli ou l'alarme coupée. Une fois silencieuse, l'alarme sonore ne doit plus retentir jusqu'au prochain déclenchement.

C.    Bouton de coupure d'alarme

En plus de l'interrupteur de charge active/inactive, l'interface utilisateur doit proposer un interrupteur de mise en silence de l'alarme. Enfoncé pendant une seconde, cet interrupteur doit couper toutes les alarmes sonores déclenchées. Si une nouvelle alarme se déclenche ou si une alarme annulée se redéclenche, le son doit être réactivé.

D.    Écran à cristaux liquides (LCD)

L'écran à cristaux liquides (LCD) permet d'informer l'utilisateur. Il doit permettre de programmer TOUTES les informations (tension, fréquence, etc.) de l'onduleur (UPS). L'écran à cristaux liquides doit proposer sept langues (anglais, français, italien, allemand, espagnol, chinois et russe).


2.2.4        Contrôle automatique de la batterie

L'onduleur (UPS) doit régulièrement lancer une séquence de contrôle automatique de la batterie, à un jour et une heure choisis par l'utilisateur. L'utilisateur doit pouvoir sélectionner l'intervalle de contrôle (8, 12, 16, 20 ou 26 semaines) ou désactiver le contrôle automatique.

En cas de panne de batterie, l'onduleur (UPS) doit immédiatement retourner à son mode de fonctionnement normal et signaler un défaut (par témoin visuel, alarme sonore et à distance, via une connexion série). Aucun signal sonore ou distant (par contact ou en série) ne doit signaler un contrôle de batterie automatique en cours.

Par défaut, en usine, l'intervalle de contrôle est fixé à un intervalle de 8 semaines, le mercredi à 6h00 (horloge 24 h).

2.2.5                  Coupure d'alimentation d'urgence (REPO)

La fonction de coupure d'alimentation d'urgence (REPO) doit permettre à l'utilisateur de désactiver toutes les sorties de l'onduleur en cas d'urgence. Pour rester flexible, la fonction REPO doit être en mesure de communiquer avec des systèmes normalement ouverts (NO) ou normalement fermés (NF). La fonction REPO doit s'activer lorsqu'une paire de contacts de tension extra-basse de sécurité (SELV) est activée ; ces contacts doivent être externes à l'onduleur (UPS). La fonction REPO doit être branchée grâce à un connecteur du type boîte de jonction simple.

La fonction REPO ne doit pas s'enclencher si l'interrupteur de dérivation manuel de l'onduleur (UPS) est en position de dérivation. L'utilisateur doit également prévoir un moyen de communiquer avec le circuit REPO pour pouvoir débrancher le disjoncteur de l'alimentation d'entrée de l'onduleur (UPS) afin de couper toutes les sources d'alimentation vers l'onduleur (UPS) et l'équipement connecté, conformément aux normes et codes de câblage locaux.

Quel que soit le mode de fonctionnement de l'onduleur (UPS) lorsque la fonction REPO se déclenche, sa sortie ne doit pas se réactiver avant que :

  • les contacts de la fonction REPO soient réinitialisés (refermés pour des contacts NF et rouverts pour des contacts NO) ;
  • le disjoncteur d'entrée soit réinitialisé ;
  • l'interrupteur de commande soit activé ;
  • l'interrupteur de marche/arrêt de l'interface utilisateur soit enfoncé.

2.2.6        Dérivation

A.    Généralités

Un circuit de dérivation doit être intégré à l'onduleur (UPS). Le circuit de dérivation doit pouvoir supporter une surcharge nominale égale à 300 % de la pleine charge nominale pour 10 cycles, et de 1 000 % pour l'élimination d'un défaut de cycle secondaire. La logique de commande de dérivation doit contenir un circuit de commande de transfert automatique capable de détecter l'état des signaux de logique de l'onduleur, ainsi que les conditions de fonctionnement et d'alarme. Ce circuit de commande doit permettre un transfert de charge vers la source de dérivation, sans dépasser les limites de transitoire spécifiées dans ce document, lors d'une surcharge ou d'un défaut dans l'onduleur (UPS).

B.     Transferts automatiques

La logique de commande de transfert, lorsqu'elle détecte l'une des conditions suivantes, doit activer automatiquement la dérivation pour transférer la charge CA critique vers la source de dérivation :

  • capacité de surcharge de l'onduleur dépassée,
  • surchauffe de l'onduleur,
  • défaut de l'onduleur.

En cas de surcharge de l'onduleur, la logique de commande de transfert doit interdire tout transfert automatique de la charge critique vers la source de dérivation si l'une des conditions suivantes est présente :

  • la différence de tension entre l'onduleur/la dérivation dépasse les limites prédéfinies (+10 %, -15 % de la valeur nominale),
  • la fréquence de dérivation est hors des limites prédéfinies (±5 Hz de la fréquence nominale)


C.    Retransfert automatique

Le retransfert de la charge CA critique depuis la source de dérivation jusqu'à l'onduleur doit se faire automatiquement à moins que la commande manuelle ne soit utilisée. La logique de commande de transfert doit interdire tout retransfert automatique de la charge critique vers l'onduleur si l'une des conditions suivantes se produit :

  • dérivation hors de la plage de synchronisation avec la sortie de l'onduleur,
  • surcharge au-delà de la pleine charge nominale de l'onduleur,
  • défaut de l'onduleur.

D.    Transfert manuel

En plus de la fonction de dérivation interne, l'onduleur (UPS) doit être doté d'une fonction de dérivation manuelle. Cette fonction doit être accessible depuis un interrupteur monté sur le bas de la face avant de l'onduleur (UPS). La partie avant basse doit être retirée pour accéder à l'endroit. La coupure CA réelle entre l'onduleur et la dérivation doit être inférieure à 4 millisecondes.

La dérivation manuelle doit également être du type enroulée, partiellement, et doit être configurée pour englober le redresseur, le chargeur de batteries, l'onduleur et la batterie comme le fait la dérivation automatique. La dérivation manuelle ne doit pas englober le filtrage antiperturbation électromagnétique, la protection de surintensité ou le transformateur d'isolement.

L'onduleur (UPS) doit déclencher une alarme sonore lors du transfert en dérivation manuelle. L'utilisateur doit être en mesure de couper le son de l'alarme. L'alarme doit continuer de retentir (si le son n'est pas coupé par l'utilisateur) pendant tout le mode de dérivation. Ceci doit rappeler à l'utilisateur que la charge continue d'être alimentée par le secteur uniquement.

2.3           COMMUNICATIONS

L'onduleur (UPS) doit offrir une certaine flexibilité dans les communications. L'onduleur (UPS) doit être capable de communiquer par tous les ports en même temps ; le moyen de communication des ports doit pouvoir changer sans affecter le fonctionnement de l'onduleur (UPS). L'usage de contacts de relais ne doit pas affecter le fonctionnement des ports de communication.

2.3.1        Contacts de relais

Les contacts de relais doivent être disponibles dans le connecteur de la boîte de jonction et doivent être compatibles avec le logiciel de fermeture Liebert MultiLink®. L'onduleur (UPS) doit indiquer les informations suivantes par le biais des contacts de relais fermés :

  • Batterie faible
  • Sur batterie

Les contacts de relais doivent être du type 24 VCC, 0,3 A. D'autres signaux (alarme de dérivation, résumé, etc.) doivent être fournis par une carte de relais Liebert IntelliSlot® en option.


Les broches de la boîte de jonction doivent être comme suit :

Position

Nom

Description

1

Mode batterie

Contact sec de sortie pour le fonctionnement du mode batterie

2

Mode batterie

Contact sec de sortie pour le fonctionnement du mode batterie

3

Batterie faible

Contact sec de sortie pour l'activation de batterie faible

4

Batterie faible

Contact sec de sortie pour l'activation de batterie faible

5

Fermeture de tout mode

Contact sec d'entrée pour toute fermeture d'un mode

6

Terre

Terre de toute fermeture d'un mode

7

Fermeture du mode batterie

Contact sec d'entrée pour la fermeture du mode batterie

8

Terre

Terre de la fermeture du mode batterie

2.3.2        Communications en série

L'onduleur (UPS) doit pouvoir communiquer par le biais d'un port USB à brancher à un ordinateur ou à un serveur compatible avec le logiciel de supervision et de fermeture Liebert MultiLink®.

2.3.3        Communications réseau

Tous les modèles de la gamme d'onduleurs (UPS) Liebert APS doivent être équipés de trois ports Liebert IntelliSlot® de série. L'onduleur (UPS) doit être nativement compatible avec le logiciel DCIM Emerson Network Power® Trellis ainsi que le logiciel de supervision de service LIFE. L'utilisateur doit avoir la possibilité d'utiliser l'un ou l'autre des protocoles via la même carte d'interface Liebert IntelliSlot pour assurer des communications SNMP sur un réseau local ou Modbus 485. L'Ethernet 10/100 Mbits doit être pris en charge.

2.4                     ACCESSOIRES (COMPOSANTS EN OPTION)

2.4.1        Armoires de batteries non modulaires

Des armoires de batteries tierces doivent pouvoir être ajoutées à l'onduleur (UPS) de base. Les connexions entre l'onduleur (UPS) et les armoires de batteries ajoutées doivent être pour une alimentation CC uniquement. Toutes ces connexions doivent pouvoir être branchées et débranchées en toute sécurité par l'utilisateur, et sans interrompre la charge. L'onduleur (UPS) doit être équipé d'une boîte de jonction pour permettre de brancher un capteur de température supplémentaire pour assurer la compensation de température en recharge et ainsi allonger la durée de vie de la batterie.

2.4.2        Armoires de batteries modulaires

L'armoire de batteries modulaire doit être préconfigurée avec une à sept connexions en chaîne à l'aide des modules de batterie Liebert APS installés. Chaque armoire de batteries ajoutée doit comprendre une carte de batterie externe (EBC) et deux (2) câbles de communication. Chaque armoire de batteries ajoutée doit pouvoir communiquer avec l'onduleur (UPS) Liebert APS pour la supervision des modules de batterie. Quatre armoires modulaires doivent pouvoir être utilisées au maximum par onduleur (UPS) Liebert APS.

2.4.3                  Armoire autonome de dérivation pour maintenance avec distribution en option

L'armoire de dérivation pour maintenance doit assurer une protection enroulée externe complète et permettre à l'onduleur (UPS) Liebert APS d'être éteint pour entretien, sans cesser d'alimenter l'équipement connecté. Les commandes de l'armoire de dérivation pour maintenance doivent inclure un commutateur de transfert de dérivation manuel de type break before make, un interrupteur de coupure d'entrée de l'onduleur et un disjoncteur de sortie de puissance nominale appropriée. Les commandes de l'armoire de dérivation pour maintenance doivent être situées derrière un panneau verrouillable et garantir un fonctionnement en toute sécurité.

Les modèles d'armoire de dérivation pour maintenance doivent être proposés avec un transformateur d'isolement sur le chemin de dérivation. L'armoire de dérivation pour maintenance doit être indépendante et autonome.

Chaque modèle d'armoire de dérivation pour maintenance doit pouvoir être commandé avec un maximum de 10 options de sortie. Ces options doivent inclure des prises, des raccords de conduit et des disjoncteurs de puissance nominale appropriée. Chaque prise ou raccord de conduit doit être équipé d'un témoin d'alimentation.

2.4.4        Armoire de dérivation en rack pour maintenance avec distribution en option

L'armoire de dérivation pour maintenance doit assurer une protection enroulée externe complète et permettre à l'onduleur (UPS) Liebert APS d'être éteint pour entretien, sans cesser d'alimenter l'équipement connecté. Les commandes de l'armoire de dérivation pour maintenance doivent inclure un commutateur de transfert de dérivation manuel de type break before make, un interrupteur de coupure d'entrée de l'onduleur et un disjoncteur de sortie de puissance nominale appropriée. Les commandes de l'armoire de dérivation pour maintenance doivent être placées derrière les faces avant.

Les modèles d'armoire de dérivation pour maintenance doivent comporter des racks et chacune doit pouvoir être commandée avec un maximum de deux options de POD de sortie. Ces options doivent inclure des prises ainsi que des disjoncteurs de puissance nominale appropriée individuels.


3.0 SERVICES À LA CLIENTÈLE (EN OPTION)

3.1                     CONTRÔLE QUALITÉ SUR LE TERRAIN

Les inspections et procédures de contrôle suivantes doivent être réalisées pendant le démarrage de l'onduleur (UPS) par des techniciens de service à la clientèle formés en usine.

3.1.1        Contrôle visuel

A.    Inspecter l'équipement pour détecter tout éventuel endommagement dû à l'expédition ou à l'installation.

B.     Comparer l'installation aux schémas.

C.    Contrôler que les armoires ne contiennent aucun objet étranger.

D.    Vérifier que les conducteurs de neutre et de terre sont de catégorie suffisante et qu'ils sont correctement configurés.

3.1.2                  Contrôle mécanique

A.    Vérifier que tous les modules d'alimentation sont correctement installés.

B.     Vérifier que tous les modules de batterie sont correctement installés.

C.    Vérifier que toutes les vis de borne, tous les écrous et toutes les cosses sont correctement serrés.

3.1.3                  Contrôle électrique

A.    Confirmer que la tension et la succession de phases sont correctes.

B.     Vérifier que le cavalier de la tension de dérivation est adapté aux tensions.

3.2                     DÉMARRAGE DE L'UNITÉ ET CONTRÔLE SUR SITE

Des techniciens de service à la clientèle du fabricant doivent réaliser des contrôles sur site, sur demande. Les contrôles sur site consistent en un test complet de l'onduleur (UPS) et de ses accessoires fournis par le fabricant. Un test de décharge partiel de batterie doit être prévu pendant la procédure de démarrage standard. Les résultats des contrôles doivent être documentés, signés et datés, puis conservés pour référence.

3.3           SERVICE À LA CLIENTÈLE DU FABRICANT

3.3.1        Techniciens de service

Le fabricant de l'onduleur (UPS) doit avoir à sa disposition une infrastructure de service nationale composée de techniciens de service à la clientèle formés en usine et spécialistes des procédures de démarrage, de maintenance et de réparation des onduleurs et équipements électriques. Cette structure de techniciens doit disposer de bureaux régionaux dans les principales villes. Une procédure automatisée doit être mise en place pour s'assurer que le fabricant alloue les ressources d'assistance technique suffisantes pour répondre aux besoins de ses clients.

Le fabricant doit disposer d'un centre de régulation national pour coordonner les plannings de ses techniciens. Un numéro d'appel gratuit doit permettre de contacter un technicien 24 h sur 24 et 7 jours sur 7, 365 jours par an. En cas d'appel d'urgence, un technicien local doit être en mesure de rappeler le client dans les 4 heures maximum.

3.3.2        Stock de pièces de rechange

Des pièces de rechange doivent être proposées par le biais d'un vaste réseau pour assurer une disponibilité continue et sans faille dans tout le pays.

Les techniciens locaux doivent stocker des pièces de rechange avec l'aide complémentaire des bureaux de service régionaux et du site de fabrication.

Les coordinateurs du service de pièces de rechange doivent être joignables 24 h sur 24 et 7 jours sur 7, 365 jours par an pour un approvisionnement immédiat.

3.3.3        Formation à la maintenance des onduleurs

Des cours de formation en maintenance doivent être proposés aux employés du client par le fabricant de l'onduleur (UPS). Ces formations doivent venir en complément de la formation de base reçue par les opérateurs pendant le démarrage du système.

Les cours de formation doivent couvrir différents aspects : principes théoriques d'un onduleur, emplacement des sous-assemblages, sécurité, batteries et procédures de fonctionnement des onduleurs. Les cours doivent également décrire les techniques de conversion CA-CC et d'inversion CC-CA, ainsi que les techniques de commande et de mesure. Il est important de mettre en avant les procédures de recherche de pannes et d'isolation des défauts à partir des informations des alarmes et des diagnostics automatiques internes.

3.3.4                  Contrats de maintenance

Une offre complète de contrats de maintenance préventive et de service pour l'onduleur (UPS) et les batteries doit être proposée. La garantie et le service de maintenance préventive sont à la charge des techniciens de service à la clientèle formés en usine.

3.3.5        Services LIFE Technology

L'onduleur (UPS) doit être préalablement préparé pour pouvoir interagir directement avec les services LIFE Technology. Ces services LIFE Technology font appel à des données de niveau de service et des communications IP pour alerter les techniciens de service de potentiels problèmes qui pourraient affecter les systèmes de l'infrastructure du data center. En cas de panne, un technicien dûment informé du problème et des pièces de rechange nécessaires doit être immédiatement envoyé.