Fascicule technique des meilleures pratiques pour un data center écoresponsable
Rendement énergétique d’un data center écoresponsable

Comme les applications manipulant les données de manière intensive sont de plus en plus courantes et intégrées aux opérations quotidiennes, les utilisateurs souhaitent que les informations soient facilement récupérables et accessibles sur le champ. Pour maintenir une disponibilité permanente, les data centers ont besoin d’une alimentation électrique ininterrompue réduisant au minimum les temps d’arrêt. Dans un rapport publié en 2007 sur l'efficacité des data centers, l'Agence pour la protection de l'environnement estimait que d'ici la fin 2008 les data centers consommeraient 61 milliards de kilowattheures, soit environ 4,6 milliards de dollars en électricité. La consommation énergétique des data centers augmentant sans cesse, plus leurs propriétaires dépensent en énergie et plus ils produisent ce qui représente une menace pour la fiabilité et la durabilité des équipements informatiques. Les bonnes pratiques et les scénarios de pointe n'étant pas suivis, la consommation électrique et la gestion thermique continuent de mettre en péril la fiabilité, la disponibilité et les coûts des data centers.

La solution la plus efficace consiste à installer l'infrastructure d'un data center de sorte qu'elle consomme moins d'énergie et qu'elle permette la gestion thermique efficace du flux d'air du data center. Selon le Green Grid, un consortium spécialisé dans l'efficacité de pointe des data centers, plusieurs problèmes de conception de l'infrastructure affectent le rendement énergétique (PUE) des data centers, défini comme la puissance énergétique totale mesurée par le releveur de compteur (spécialement conçu pour le data center) divisée par la puissance de l'équipement informatique. Pour un PUE égal à 3,0, un data center est actuellement trois fois plus gourmand en énergie qu'un équipement informatique. Si un serveur consomme 400 watts et que le PUE du data center est de 3,0, alors le réseau électrique a besoin de 1 200 watts pour fournir 400 watts au serveur. Un PUE de 1,0 indique une efficacité de 100 % où l'équipement informatique consomme toute l'énergie fournie au data center.

En résolvant ces problèmes de gestion énergétique et thermique de l'infrastructure dès le déploiement d'un data center, son PUE pourra être défini et diminué de façon à améliorer l'efficacité opérationnelle et à recibler l'énergie des équipements informatiques additionnels.

Les systèmes UPS

La mise à niveau des systèmes UPS existants a un impact immédiat sur les économies d'énergie. Selon de récentes études, les niveaux d'efficacité des équipements UPS existants sont compris entre 60 et 80 %. En installant de nouvelles technologies comme les systèmes UPS à volant d'inertie ou à double conversion, un data center peut éliminer les inefficacités électriques associées aux technologies UPS antérieures.

Transformateurs et PDU

Les transformateurs existants présentent généralement un rendement avoisinant les 80 % avec des transformateurs à la pointe de la technologie fournissant 98 %, ce qui entraîne moins de pertes d'énergie (symbolisées par la chaleur) et de ressources de refroidissement.

Infrastructure et voies de refroidissement

Le refroidissement immédiat, les racks refroidis par liquide et les confinements d'allée chaude et froide optimisent la gestion du flux d'air en réduisant la distance aérodynamique, en consommant moins d'énergie pour les ventilateurs et en extrayant la chaleur à la source. Cette approche augmente considérablement le niveau d'air frais distribué et le niveau d'air chaud expulsé. L'intégration d'économiseurs d'air et d'eau ou de variateurs de vitesse à fréquence variable pour les ventilateurs et les pompes peut encore permettre de réduire le PUE.

Composants bien ajustés pour l'infrastructure

De nombreux data centers sur-compensent l'équipement de l'infrastructure de leur site dans l'objectif de s'agrandir à l'avenir. Ces inefficacités s'ajoutent à l'ensemble de l'énergie consommée. En adaptant correctement l'infrastructure, l'énergie consommée et les coûts sont diminués.

Résumé des impacts environnementaux

En adoptant ces stratégies, les data centers peuvent réaliser des économies d'énergie et d'argent pendant toute leur durée de vie. Même si les data centers consommeront toujours beaucoup d'énergie, ces améliorations peuvent permettre d'économiser 68,9 milliards de kWh et 4,8 milliards de dollars chaque année. Lorsqu'il s'agit de l'infrastructure du site, il est important d'effectuer des modifications aussi petites soient-elles, car elles peuvent avoir un impact important et des résultats durables. Sur 10 ans, ces améliorations peuvent permettre d'économiser environ 25 000 000 kWh, voire plus.

Produits phares pour les data centers



callout-40x37

Pour plus d’informations sur les moyens de rendre votre data center plus écoresponsable et plus écoénergétique, n'hésitez pas à contacter votre représentant Anixter local  au  1.800.ANIXTER.

Fascicule technique d’étude de cas