anixter-branding-600

Alors que l’IEEE autorise l’utilisation de la Catégorie 6 dans les applications 10 gigabits, cette vidéo montre pourquoi il ne faut rien installer qui soit inférieur à la Catégorie 6A.

Nous avons testé la Catégorie 6A dans des situation de débits réels, y compris dans un cas de la pire configuration appelée “6-Around-1”(7 câbles - 1+6).

 

Un câble d’essai 6-around-1 comprend un câble central appelé câble perturbé, entouré de 6 autres câbles appelés perturbateurs. Ce pire scénario teste la capacité d’une construction de câble à limiter la diaphonie exogène.

 

Dans les essais effectués par l’Infrastructure Solutions Lab d’Anixter, ce faisceau 1+6 est réalisé en tant que canal complet incluant le matériel de connexion. Le trafic 10 gigabits Ethernet passe ensuite par chaque câble de ce canal et le débit et les taux d’erreurs sont mesurés.

 

Test de la Catégorie 6 : Sept canaux de 55 m en configuration 1+6 – résultat du test

55 m est la longueur maximale spécifiée dans les IEEE 10GBASET pour l’utilisation des systèmes de câblage de Catégorie 6.

 

Nous avons d’abord connecté un seul canal perturbateur, puis nous avons ajouté un à un les perturbateurs supplémentaires. Avec un total de quatre perturbateurs, la diaphonie exogène introduite par le canal perturbateur s’est couplée au canal perturbé et a réduit le débit à zéro. Par l’ajout des deux derniers perturbateurs, le débit a été éliminé en raison du nombre d’erreurs CRC mesurées en tant que résultat de la diaphonie exogène dans le système de câblage de Catégorie 6.

 

Test de la Catégorie 6A : Sept canaux de 100 m en configuration 1+6 – résultat du test

En répétant le même essai avec des canaux de Catégorie 6A de 100 m de longueur, nous avons connecté un à un les six perturbateurs en commençant par un seul. Cette procédure n’a entraîné aucune variation notoire du débit ou du taux d’erreurs. Aucune diaphonie exogène n’affecte le canal d’essai.

 

Test de la Catégorie 6 : Sept canaux de 55 m en configuration 1+6 – signal vidéo

En répétant l’essai avec un câble de Catégorie 6 à l’aide d’un signal vidéo passant par le canal perturbé, nous avons constaté le blocage complet du signal dès que nous avons atteint 4 canaux.

 

Test de la Catégorie 6A : Sept canaux de 55 m en configuration 1+6 – signal vidéo

Aucune dégradation des signaux vidéo n’apparaît une fois les six canaux en service.

 

Comme le signal vidéo se caractérise par une durée de vie limitée, il est influencé même par la plus petite erreur et dans le cas extrême du scénario 1+6, le câble Catégorie 6A passe le test avec succès.

 

Donc, alors même que l’IEEE autorise l’emploi de câbles de Catégorie 6 pour les applications 10 Gigas, cet essai démontre qu’il convient de n’installer aucun câble de catégorie inférieure à 6A. 


<hr>


Le laboratoire d’essai des solutions et de tests de compatibilit&eacute;

Obtenez plus d’informations sur nos essais de produit et notre recherche et soumettez votre data center à un test avec notre test de santé Data Center HealthCheck.

Tech-Brief-Logo-294x34