Pour établir les normes, suivez-les. Demandez un exemplaire du Guide de référence Anixter des normes

IEEE 802.11, qui s'applique au Wi-Fi, est un groupe de normes relatives aux réseaux LAN/WLAN sans fil développées par le groupe de travail 11 de la commission normative IEEE LAN/MAN (IEEE 802). Le terme 802.11x est également employé pour faire référence à ce groupe de normes. Il ne doit pas être confondu avec l'un des éléments auxquels il fait référence. Il n'existe aucune norme 802.11x unique. 


802.11 décrit l'interface sans fil entre les appareils permettant de gérer le trafic des paquets (afin d'éviter les collisions, etc.). Vous trouverez ci-dessous quelques-unes des spécifications communes de ce groupe de normes et leurs attributs distinctifs :

802.11a

802.11a se réfère aux transmissions sur la bande de fréquences 5 GHz (5,125 à 5,85 GHz) avec un débit de signalisation maximum de 54 Mbps. La bande de fréquences 5 GHz est moins encombrée que la bande 2,4 GHz, car elle offre un nombre bien plus important de canaux radio que la norme 802.11b et elle est employée par un nombre plus réduit d'applications. 802.11a a une portée inférieure à celle de la norme 802.11g. Elle est plus récente que la norme 802.11b et n'est pas compatible avec cette dernière.

802.11b

802.11b se réfère aux transmissions sur la bande de fréquences 2,4 GHz, qui correspond à la bande industrielle, scientifique et médicale (ISM) (2,4 à 2,4835 GHz) et offre un débit de signalisation pouvant atteindre 11 Mbps. Cette bande de fréquence est largement utilisée. Les fours à micro-ondes, les téléphones sans fil, les équipements médicaux et scientifiques ainsi que les appareils Bluetooth utilisent tous la bande ISM 2,4 GHz.

802.11e

Approuvée fin septembre 2005 par la commission IEEE, la spécification de qualité de service (QoS) de la norme 802.11e vise à garantir la qualité du trafic voix et vidéo. Cette norme est particulièrement importante pour les entreprises qui envisagent d'utiliser des téléphones Wi-Fi.

802.11g

Similaire à la norme 802.11b, la norme 802.11g prend en charge des débits de signalisation pouvant atteindre 54 Mbps. Elle se réfère également aux transmissions sur la bande fréquences ISM 2,4 GHz largement utilisée, mais fait appel à une technologie radio différente qui lui permet de fournir un débit nettement plus élevé. Elle est compatible avec l'ancienne norme 802.11b.

802.11i

Aussi connue sous le nom WPA2 (Wi-Fi Protected Access 2), la norme 802.11i a été ratifiée en juin 2004. WPA 2 prend en charge l'algorithme AES de chiffrement avancé (Advanced Encryption Standard) à clé 128 bits minimum ainsi que les méthodes d'authentification de 802.1x et elle offre des fonctionnalités de gestion des clés.

802.11k

Approuvée en juin 2008, la norme 802.11k de gestion des ressources radio fournit des données concernant les points d'accès et les commutateurs pour améliorer les connexions locales sans fil. Par exemple, elle optimise la répartition du trafic entre les différents points d'accès et permet des réglages dynamiques de la puissance de transmission pour minimiser les interférences.

802.11n

Approuvée en septembre 2009, 802.11n correspond à un groupe de normes relatives aux communications locales sans fil (WLAN) développées par la commission normative IEEE LAN/WAN (IEEE 802) pour les bandes de fréquences à usage public 5 GHz et 2,4 GHz. L'amendement proposé améliore les normes 802.11 précédentes en y ajoutant la technique d'entrée multiple sortie multiple (MIMO) et de nombreuses autres nouvelles fonctionnalités.

Pour de plus amples informations sur les normes, demandez un exemplaire du Guide de référence des normes d'Anixter.