Câblage interne des tableaux de commande industriels Wire Wisdom

L'harmonisation des normes UL 508 et CEI 60947 va conduire à une transition progressive vers une nouvelle série de normes UL pour les appareillages de commutation et de commande, l'UL 60497. Certains utilisateurs actuels de la norme UL 508 se demandent quelles sont les méthodes de câblage les plus adaptées. La norme prévoit plusieurs options différentes pour prendre en compte toute une série d'exigences de construction. Ce numéro de Wire Wisdom présente les options existantes et souligne les changements introduits par les nouvelles normes.

Câblage sur le site – Circuits de puissance

Le câblage entre l'alimentation du circuit de dérivation et le tableau de commande doit être réalisé conformément aux codes de l'électricité locaux, qui sont généralement des variantes du code national NEC (National Electrical Code). Toutefois, la norme UL 508 autorise clairement l'utilisation de rallonges électriques flexibles pour les armoires portatives ou mobiles à l'aide d'un chariot à main ou d'un élévateur, lorsqu'il n'existe aucune autre possibilité d'utiliser des conduits ou des raccordements permanents dans le bâtiment. Le type de rallonge autorisé est un cordon pour utilisation intensive ou légère comme les cordons SO ou SJO (ou une variante équivalente) terminé par une prise de branchement répertoriée. Pour de plus amples renseignements sur les composants répertoriés ou agréés, rendez-vous sur UL.com.

Câblage sur le site – Circuits de commande

Les types de câblages utilisables sur site sont encore une fois déterminés par les autorités locales compétentes, qui font généralement référence au code national NEC, et il existe là aussi une clause permettant d'utiliser des cordons pour le raccordement des fils de commande sur site. Ce qui est spécifique aux circuits de commande c'est la grande variété de types, caractéristiques, styles et configurations des connecteurs pouvant être utilisés pour faciliter le raccordement au coffret et permettant un débranchement rapide ou pour assurer l'étanchéité par rapport à l'environnement.

Câblage interne au tableau – Circuits de puissance

Deux éléments principaux sont à considérer en matière de câblage à l'intérieur du tableau : le type de câbles à utiliser et la façon de procéder. Les normes actuelles et futures définissent toutes deux les types de fils autorisés. Pour généraliser, il existe des types de fils à gainage thermoplastique ou thermodurcissable répertoriés UL pour le câblage de bâtiments, ainsi que des fils, des câbles de machines-outils [1] et des câbles de soudage agréés UL.

En général, les utilisateurs préfèrent les fils plus souples comme les câbles MTW ou les câbles de soudage pour les circuits de puissance, car ils sont plus commodes à faire passer et facilitent la gestion des câbles à l'intérieur de l'armoire. Les normes détaillent les exigences relatives au passage des câbles, à leur fixation, à leur terminaison, à leur raccordement et à leur dimensionnement. Il est particulièrement intéressant de noter l'exigence selon laquelle les conducteurs de puissance ne doivent pas être inférieurs à 14 AWG.

Câblage interne au tableau – Circuits de commande

Les câbles de commande peuvent utiliser n'importe quelle méthode de câblage autorisé pour les circuits de puissance à l'intérieur du panneau avec l'adjonction d'un câble de circuit de limitation de puissance tels que les types PLTC, CL2 ou CL3 et un câble de communication tels que les types CM, CMR ou CMP [2]. Les circuits de commande sont uniques dans la mesure où de nombreuses commandes utilisent désormais une technologie de câblage de réseaux industriels. Pour cette raison, il est important que le câblage à l'intérieur du panneau conserve l'intégrité du signal. Dans de tels cas, il est généralement nécessaire d'utiliser un câblage spécialisé entre le point d'entrée de l'armoire et le dispositif terminal.

La plupart des câbles destinés à cet usage sont disponibles en classification PLTC ou CM. Étant donné le volume important de câbles de commande qu'il peut y avoir, on utilise souvent des câbles souples à paroi mince de type AWM (matériel de câblage d'appareils). Ils sont économiques, faciles à raccorder, disponibles dans une large palette de couleurs et peuvent faire l'objet de commandes personnalisées avec diverses méthodes d'identification.

Les différents types de connecteurs modulaires utilisés sur les armoires sont également spécifiques aux circuits de commande. Il en existe des milliers de variétés qui vont de la solution la plus économique, facile à installer et à utiliser, à la solution la plus chère, technologiquement avancée, adaptée aux conditions les plus sévères et aux contraintes de communication les plus exigeantes. Certaines applications utilisent des cordons préassemblés pour les réseaux Ethernet, DeviceNet, Profibus et une quantité d'autres réseaux. Bien que de nouveaux produits soient développés chaque jour, l'industrie s'emploie énergiquement à favoriser une normalisation autour de formats de base comme M-8 et M-12.[3]

Harmonisation avec les normes CEI

L'industrie a demandé l'harmonisation des normes UL 508 relatives aux équipements de commande industriels et la famille de normes CEI 60947 relatives à l'appareillage à basse tension.[4] Cet effort a été mené par l'UL et la nouvelle norme qui en résulte est la suivante : UL  60947-1 Appareillages de commutation et de commande à basse tension – Partie 1, qui traite des règles générales communes à la famille de normes. Les autres normes de la famille traitent des disjoncteurs, contacteurs et démarreurs de moteurs, dispositifs et éléments de commutation pour circuit de commande, blocs de jonction, blocs de jonction pour conducteurs de protection, exigences de sécurité pour les blocs de jonction de fusibles et équipements auxiliaires. Il existe de nombreuses différences entre les normes 508 et 60947, mais la principale réside dans l'utilisation de pratiques différentes plutôt que dans les types de câbles. La classification ainsi que les exigences de séparation des circuits sont conservées, mais les exigences d'espacement, de longueur et même d'épaisseur d'isolant varient. La plupart des fils, câbles et connecteurs utilisés ne seront pas
affectés par le changement de normes à moins qu'ils soient fabriqués selon une spécification tout juste conforme. Dans ce cas, il peut être judicieux de prendre le temps d'étudier la nouvelle norme harmonisée et de planifier votre migration.



[1] Des exigences d'installation spéciales doivent être respectées pour les câbles de machines-outils flexibles ou de classe K.
[2] Pour de plus amples renseignements sur ces types de fils, reportez-vous respectivement aux normes UL 13 et UL 444.
[3] Pour de plus amples renseignements sur les formats M-8 et M-12, reportez-vous respectivement aux normes CEI 60947-5-2, CEI 61076-2-104 et -2-101.
[4] www.ul.com/global/eng/pages/offerings/industries/powerandcontrols/industrialcontrolequipment/transition/

Ce document a été préparé par Anixter Inc., qui n'est pas affilié à UL. UL n'est pas responsable du contenu de cette publication.


Logo Wire Wisdom