L'incidence du NEC 2017 sur l'alimentation à distance

Clay Kobernick, directeur des relations fournisseurs chez Anixter, parle des récentes modifications apportées à la NFPA 70, le NEC (code national sur l'électricité), ainsi qu'au sujet des modifications dans les normes d'alimentation à distance IEEE 802,3bt. Il parle également des éléments dont il faut tenir compte au cours de la mise sur pied d'un nouveau réseau d'alimentation à distance dans un bâtiment.

Consultez notre TECHbrief sur les méthodes d'alimentation à distance pour en savoir plus sur la question.

 

Transcription  : L'incidence du NEC 2017 sur l'alimentation à distance

Bonjour, je m'appelle Clay Kobernick. J'aimerais partager quelques récentes modifications au NFPA 70, le code national sur l'électricité, et discuter de ce que ces modifications impliquent si vous voulez établir un nouveau réseau d'alimentation à distance dans un bâtiment.

La version 2017 du code national sur l'électricité se penche sur la transmission d'alimentation à faible puissance sur un réseau de câblage structuré de communications. Plus précisément, il établit un seuil de 60 watts pour l'alimentation fournie par un câble de communications, comme établi dans la clause 800 du code. Au-delà de 60 watts, un nouveau tableau d'intensités doit être consulté pour le câblage classique LAN à quatre paires. Ce tableau fournit également les exigences de taille de faisceau pour les câbles utilisés dans le cas d'alimentation à distance.

Ces modifications impliquent toutes l'émission de chaleur des faisceaux de câbles dans un réseau de câblage structuré, un point important, car les normes d'alimentation à distance, comme les IEEE 802,3 d'alimentation électrique par câble Ethernet et HDBaseT, subissent aussi des modifications.

Par exemple, la nouvelle norme IEEE suggérée pour l'alimentation sur Ethernet (PoE), connue sous la désignation 802,3bt, augmente considérablement l'alimentation qui peut être acheminée vers un appareil. La norme IEEE 802,3at de 2009 d'environ 25 watts permettait suffisamment de puissance pour alimenter des points d'accès, des caméras et certains types d'éclairage. La norme IEEE 802,3bt suggérée permet une augmentation de 70 watts qui peuvent être acheminés vers l'appareil final, qui permettra le lancement d'un certain nombre de nouvelles utilisations dans les bâtiments commerciaux, les environnements d'usine et dans le secteur du transport. Cependant, les divers comités normatifs dans le secteur d'activités débattent toujours pour déterminer si des niveaux plus élevés de puissance peuvent être pris en charge par un câblage de communications sans compromettre la performance et la sécurité.

Du point de vue de la sécurité, les utilisateurs finaux et les installateurs doivent être conscients de l'émission de chaleur qui provient d'une puissance additionnelle acheminée vers des câbles de communications. Le code national sur l'électricité de 2017 aborde l'émission de chaleur des câbles et les quatre facteurs principaux de dissipation de la chaleur  : le calibre des fils, la fabrication du câble, les matériaux et l'installation.

Si vous voulez établir un réseau d'alimentation à distance, comme une PoE ou un autre réseau de classe 2, dans un bâtiment, faites les recherches appropriées et discutez avec des professionnels pour comprendre comment le code national sur l'électricité de 2017 s'applique à votre plan d'alimentation. Par ailleurs, nous recommandons que vous travailliez de concert avec les autorités en charge dès le début du processus afin d'assurer la conformité.

Si vous voulez en savoir plus, consultez votre représentant Anixter et téléchargez notre fiche technique sur l'alimentation à distance.

Sociétés liées

Fiche technique  : Méthodes d'alimentation à distance sur câblage de communications