Remédier à la pénurie de talents dans l'industrie des services publics

Remédier à la pénurie de talents dans l'industrie des services publics

Les États-Unis font face à la plus grande pénurie de talents depuis 2007.1 Vous avez probablement entendu, ou même prononcé, ces mêmes paroles au cours des dernières années. Mais est-ce vrai? Qu'est-ce que cela veut dire?

Les travailleurs spécialisés — les piliers de l’industrie des services publics — ont été désignés comme les travailleurs les plus difficiles à trouver à l’échelle mondiale pour la cinquième année consécutive.2 Manpower, une société de solutions de main-d’œuvre, a constaté que plus de la moitié des employeurs du secteur de l’énergie ont de la difficulté à trouver les bons talents, et trois sur quatre pensent que le problème s’aggravera au cours des cinq prochaines années. La raison semble être une « double compression » de la main-d’œuvre, causée par une pénurie de travailleurs qualifiés tant au niveau d’entrée qu’au niveau supérieur.

Le rapport identifie trois raisons possibles de cette double compression :

  1. Une main-d'œuvre partant à la retraite rapidement, ce qui crée une pénurie de talents expérimentés
  2. Les progrès technologiques qui changent les exigences en matière de compétences
  3. Moins de chercheurs d'emploi intéressés et qualifiés dans les emplois de premier échelon3

La ruée vers la retraite

Plus de 30 % des employés des services publics sont à moins de cinq ans de la retraite. Certains rôles au sein de l'industrie connaissent une compression encore plus grande. Une enquête rapporte un taux d'attrition prévu d'environ 50 % parmi les ingénieurs du secteur de l'énergie au cours des cinq prochaines années.4 Les chiffres – ceux qui entrent dans l’industrie et ceux qui en sortent – ne s’équilibrent pas, indique un rapport récent d’Utility Dive.5

Ce changement devient évident dans les services publics, grands et petits. Il y a tout juste une dizaine d'années, les monteurs de lignes de la National Grid à New York ont commencé à prendre leur retraite à un rythme allant de 35 à 50 par an (sur un total de 750).6 Et les services publics du Michigan ont tellement de difficulté à trouver suffisamment de travailleurs que le réseau de l'État est en danger, selon le Detroit News. Une augmentation des départs à la retraite après des années d'embauche stagnante est la cause citée.

Le facteur technologique

« Le réseau intelligent a certainement changé énormément les effectifs des services publics », déclare Bill Pettit, vice-président de l'approvisionnement stratégique chez Anixter. « Pour commencer, l'industrie des services publics offre plus d'emplois en technologies de l'information, ce qui est attrayant pour les récents diplômés universitaires. »

Mais d’un autre côté, souligne Pettit, cela a créé un obstacle pour ceux qui ont des compétences de base. Par exemple, les compteurs intelligents rendent obsolètes le rôle des lecteurs de compteurs, un emploi de niveau d'entrée. Pendant des décennies, ce rôle a été le point d’entrée pour les travailleurs des services publics ayant peu d’expérience. « Vous pouviez gagner de l’expérience en lisant des compteurs pour ensuite devenir technicien et ainsi de suite », explique-t-il. « Maintenant, la base a changé. Le niveau d’entrée est plus élevé. »

Il semble rester peu de rôles dans l'industrie des services publics qui ne requièrent pas de fortes connaissances des nouvelles technologies. « Les outils qui étaient autrefois manuels sont maintenant alimentés par batterie », ajoute Pettit. « Même les camions à nacelle, qui sont de plus en plus alimentés par des moteurs diesel de pointe, ont une courbe d'apprentissage technologique. »

Pénurie de nouveaux talents

La pénurie de talents parmi la prochaine génération de travailleurs des services publics est causée par deux facteurs principaux – le premier étant le désir de faire le travail.

« S'il est vrai que ces postes sont maintenant plus techniques et peuvent attirer des jeunes travailleurs pour cette raison, ils sont aussi parmi les plus exigeants physiquement sur la planète. Il est difficile de convaincre quelqu'un que l'endurance physique nécessaire pour le travail vaut la peine alors qu'ils pourraient être assis confortablement à un bureau ailleurs », explique Pettit.

L'autre facteur contribuant à la pénurie de talent est la capacité des nouvelles générations à faire le travail. Certaines des voies traditionnelles d'accès aux services publics disparaissent et, en même temps, le nombre de monteurs de lignes potentiels a diminué en raison du simple fait que plus de jeunes obtiennent des diplômes universitaires et cherchent des emplois de cols blancs.

Manpower a constaté que les trois principales raisons pour lesquelles les pénuries de travailleurs spécialisés persistent dans des industries comme les services publics sont les suivantes :

1. Un manque de candidats disponibles

2. Un manque d’expérience

3. Un manque de compétences spécialisées2

« Il y a actuellement un taux d'abandon de 50 % dans les programmes d'apprenti monteur de lignes », conclut Pettit. « Nous devrons trouver un moyen de renverser la tendance pour attirer des travailleurs qualifiés et les garder engagés. Ce sera difficile, mais pas impossible. Il faudra changer. »

Sources

1. http://www.manpowergroup.com/wps/wcm/connect/8ccb11cb-1ad4-4634-84ea-1656ee74b3ed/GlobalTalentShortageSurvey-PressRelease.pdf?MOD=AJPERES&ContentCache=NONE&

2. http://www.manpowergroup.com/wps/wcm/connect/389b7a9d-cfe2-4b22-bd61-f0febc709cd6/2016_TSS_Global_Infographic+-+Final.pdf?MOD=AJPERES

3. http://www.utilitydive.com/press-release/ 20140505-manpower-identifies-double-squeeze-driving-talent-shortages-in-energy-ind/

4. http://www.pwc.com/us/en/power-and-utilities/talent.html

5. https://s3.amazonaws.com/dive_assets/rlpsys/utilitydive_seu_2015.pdf

6. http://poststar.com/news/local/utilities-feeling-lineman-shortage/ article_e88adcdd-57d1-5422-b376-bc580607ccdd.html