Une chaîne d’approvisionnement plus mince  : 3 façons qu'ont les codes à barres d'améliorer l’efficacité

Une chaîne d’approvisionnement plus mince  : 3 façons qu'ont les codes à barres d'améliorer l’efficacité

Dans le monde actuel, les services publics découvrent la nécessité de devenir plus efficaces. Lorsqu'il s’agit de la gestion d’entrepôt, ce changement évolue rapidement. L’introduction de quelque chose d'aussi universellement accepté que technologie de code à barres fait une grande différence dans la chaîne d’approvisionnement de l’industrie. Autrefois considérée comme une étape inutile, le codage à barres du matériel s’est avéré un outil précieux de la réduction des coûts pour les services publics.

« Alors que de nombreux fabricants dans l’industrie de l’énergie n'ont pas encore adopté eux-mêmes la technologie, nous reconnaissons son pouvoir et l'apploiquons dans nos entrepôts avant qu'elle n'atteigne nos clients, » dit Michael Love « et elle a transformé leurs chaînes d’approvisionnement. » Plus précisément, ajoute Love, « le suivi des stocks à l’aide de codes à barres ou, dans certains cas, les étiquettes RFID, peut conduire à une meilleure efficacité dans trois domaines. »

Vitesse de production plus élevée  

Chaque article étant suivi en temps réel, les données d'utilisation annuelles traditionnelles, ce qui est plus souvent qu'autrement de la conjecture, devient obsolète. Dans ce même délai, une photographie instantanée précise peut maintenant être prise pour montrer exactement le moment et la qualtité d'utilisation des articles. Cette visibilité aide les gestionnaires à remettre plus vite l’inventaire et à réduire les coûts de transport en prédisant mieux les tendances d’utilisation et en éliminant le besoin de surplus d'inventaire.

Entrepôt et optimisation des choix

Bien que l'on puisse raisonnablement supposer quand, où et comment les employés utilisent certains articles, comment pouvez vous le savoir avec certitude? Le suivi des articles permet une survellance d'utilisation des articles pour que les bacs situés à des endroits spécifiques puissent être efficacement remplis et choisis avec plus d'articles utiles et moins d'articles sous-utilisés.

Les dénombrements plus efficaces

Dites adieu à l’inventaire annuel qui siphonne du temps. Lorsque les articles de l’entrepôt sont suivis en temps réel, les quantités d’inventaire sont mises à jour et sont disponibles aussi souvent que nécessaire. Divergences peuvent être corrigées immédiatement. Cette amélioration de la précision est égale à moins de temps et argent gaspillés.

Pour un service public, cependant, soutirer ces bénéfices n'est pas aussi simple qu'appliquer une étiquette sur chaque article qui passe la porte. La sous-traitance d'une grande partie du travail impliqué dans le suivi de l’inventaire est la clé de la mise en œuvre. Étonnamment, engager de l'aide peut entraîner d'importantes économies de travail.

« Nous avons vu un énorme changement dans l’externalisation de la gestion des stocks d'entrepôt maintenant que les services publics abordent la question du vieillissement de la main-d'oeuvre, » dit Love. « Au lieu de remplir les postes d'entrepôt postes laissés vacants par les retraités, certains services publics explorent d’autres options telles que l’externalisation de ce travail, ce qui peut offrir plusieurs avantages supplémentaires. »

Ces avantages comprennent l’accès à un large éventail de suivi, d'analytique, de reddition des comptes et d'efficacité de travail, y compris les trois avantages cités plus haut. Il peut également intégrer des services d'inventaire avancés comme des solutions de distribution ainsi que de la gestion de parc à ferraille la la logistique inversée pour les grands projets d’infrastructure. Le changement a entraîné l’ère du spécialiste de l’inventaire  : une personne dont le travail entier se concentre sur la création des gains d’efficacité pour tout le monde. Tout cela, dit Love, permet u service public d’investir dans d’autres parties de l’entreprise.

« Un entrepôt, fonctionnant avec plus d'efficacité, peut permettre à un monteur de lignes de plus ou à un ingénieur d'être mis au travail sur ce qui importe le plus », dit-il. « Il n’y a plus de gaspillage de temps ou d'argent dans la recherche d’articles, d'absorption des coûts dans le surplus d'inventaire ou de réparation d'erreurs dispendieuses qui se sont produites il y a plusieurs mois. »